Mesures spécifiques au tourisme

COVID-19 - Tourisme - Loisirs - Vie citoyenne - Économie - Information générale

Découvrez les mesures d'urgence d'accompagnement aux entreprises liées au tourisme.

Reconfinement : récapitulatif des aides

Fonds de solidarité

Réactivé pour tous et massivement renforcé pour la durée du confinement.

Pour les entreprises et commerces fermés administrativement (moins de 50 salariés) : indemnisation jusqu'à 10 000€ par mois, quelque soit le secteur ou la situation géographique.

Entreprises du secteur du tourisme restant ouvertes mais durablement touchées par la crise (moins de 50 salariés) : perte de chiffre d'affaires d'au moins 50%, les entreprises peuvent également bénéficier de cette indemnisation allant jusqu'à 10 000€ par mois.

Toute autre entreprise, tout secteur confondu, restant ouverte mais impactée par le confinement (moins de 50 salariés) : perte de chiffre d'affaires d'au moins 50%, aide jusqu'à 1500€ par mois.

Pour recevoir votre indemnisation, vous devez vous déclarer sur le site de la direction générale des finances publiques, à partir de début décembre.

Exonération et report des cotisations sociales

Entreprises de moins de 50 salariés fermées administrativement et PME du tourisme qui restent ouvertes mais avec une perte de 50% de leur chiffre d'affaires bénéficieront d'une exonération totale de leurs cotisations sociales.

Travailleurs indépendants, aucune démarche nécessaire, les prélèvements seront automatiquement suspendus.

Prêts garantis par l'État

Contracter un Prêt Garanti par l'État (PGE) est désormais possible jusqu'au 30 juin 2021. L'amortissement du PGE pourra être étalé entre 1 et 5 ans supplémentaires, avec des taux spéciaux négociés pour les PME. Un nouveau différé de remboursement d'un an est possible, soit deux années au total.

Les prêts directs

Destinés aux entreprises qui ne trouveraient aucune solution de financement. Ces prêts pourront atteindre jusqu'à 10 000€ pour les entreprises de moins de 10 salariés et 50 000€ pour les entreprises de 10 à 49 salariés. Plus de 50 salariés ? Avances remboursables possibles plafonnées à 3 mois de chiffre d'affaires.

Prise en charge des loyers

Un projet de loi de finances introduit pour 2021 un crédit d'impôt pour inciter les bailleurs à annuler une partie de leurs loyers. Entreprises concernées : moins de 250 salariés, fermées administrativement ou appartenant au secteur HCR (hôtellerie, cafés, restauration). Tout bailleur acceptant de renoncer à au moins 1 mois de loyer (octobre, novembre, décembre 2020) pourra bénéficier d'un crédit d'impôt de 30% du montant des loyers abandonnés. Aide cumulable avec le Fonds de solidarité.

Le Plan Relance Tourisme

Pour soutenir les acteurs de la filière Tourisme, Bpifrance et la Banque des Territoires, en collaboration avec les Ministères de l’Économie et des Finances et de l’Action et des Comptes Publics, et les Régions de France ont développé une plateforme pour permettre à chaque entreprise d’identifier les différentes aides dont elle peut bénéficier.
En fonction des différents critères (secteur d’activité, taille, région etc..), l’entreprise est redirigée vers les plateformes d’aides existantes et peut ainsi formuler ses demandes.

Découvrez la plateforme du Plan Relance Tourisme